Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ca y est, je me suis sacrifie hihihi ! La bar d’a cote a une connexion Wifi, j’ai donc pris une petite biere bien fraiche, a une table, les pieds dans l’eau, d’où je peu enfin remettre a jour mon carnet de routes.

 

Apres  deux étapes de 6 heures de route, principalement sous une pluie battante (jours 15 et 16 avec une escale a Kamphaeng (promis je vous joins une carte de la Thailande bientôt) ou nous avons participe le soir a un buffet thai génial dans un hangar a deux pas du gite, nous attaquons la partie sud de notre road trip thaïlandais.

Jour 17 : Contre toute attente, et comme cela nous arrive souvent, nous avons décidé de nous arrêter dans une petite ville que les guides ne citent que de manière très succincte : Petchaburi. Et bien, on a aime. Nous avons parcouru les rues de la ville, discute avec des commerçants, observe les singes perches un peu partout sur les lignes électriques et téléphoniques de la ville, admire les temples, et visite le palais de Phra Nakhon Khiri.  Nous étions loges dans une maison de ville traditionnelle en bois qui  comprenait  jadis l’épicerie au rez de chaussée, très convivial.

Pour l’instant, niveau budget, tout va bien, nous avons trouve nos marques et nous ne dépassons pas les 10 euros la chambre, tout en étant confortablement installes, avec en général la clim’, la télé (ca c’est pour Louis) et bien souvent le petit dej’. J’ai bien peur que cela ne cesse en allant vers le sud, on verra bien. Demain destination Hua Hin, première station balnéaire « hype »  au sud de Bangkok.

 

Jour 18 et 19: l’avantage d’avoir la voiture, c’est de pouvoir poser ses bagages a une vingtaine de bornes de la ville (toujours a 10 euros la nuit avec p’tit dej, et piscine cette fois), passer la journée sur la plage, dans le parc national voisin et le soir, sortir au cœur de l’ambiance puis repartir dormir au calme.

Nous nous sommes poses a la campagne (Pranburi), entre les cocoteraies, les troupeaux de zébus, les fermes d’élevage de crevette et le parc national de Khao Sam Roi Khao Sam Roi Yot dont les pitons rocheux qui émergent de la foret ou dans le golfe de Thaïlande nous préparent a ce qui nous attend plus bas. Le coin est très sympa, les plages désertes (c’est vrai que nous sommes hors saison, d’ailleurs le soleil a du mal a se faire une place entre les nuages et les orages). En tout cas les gens sont charmants, on essaye de se parler par gestes, ils nous font gouter des fruits, des plats, ils rigolent quand on n’aime pas, ils sont  ravis quand on en redemande, naturels, sans arrières pensées, la vie quoi ! 

Bon assez philosophe, demain on continue la descente…

 

Jour 20 : Peu de kilomètres, la route serpente entre les cocoteraies et longe la mer de baie en baie. Le beau temps et enfin de la partie. Nous nous arrêtons tôt dans l’après midi. Notre chambre est sur la plage, l’eau est bonne, pas un chat sur des dizaines de kilomètres. Relax.

 

Jour 21 :  Tronçon de route pénible pour rejoindre Surat Thani et Don Sak ou nous devons embarquer a bord d’un ferry pour Ko Samui. Beaucoup de camions, surcharges, qui souvent bloquent les deux voies. En pus viennent s’ajouter la traversée de la ville qui, bien que nous soyons un dimanche, est blindée de voitures et deux roues.

Apres une heure et demie de traversée, nous voila arrives a ko Samui, première ile des 3 que nous comptons visiter dans les jours a venir. Pas facile de trouver un hôtel (pour une fois nous n’avons pas réservé a l’avance car on n’est pas toujours sur de la localisation de l’hébergement par rapport a la plage). Apres 3 ou 4 tentatives infructueuses nous voici poses a Mae Nam, petite bourgade tranquille au nord de l’ile, sur la plage. Malheureusement, pas de Wifi (on ne peut pas trop en demander pour le prix) alors , chers lecteurs, il faudra attendre un peu.

 

(Photos sur Best of Thailand 2)

Tag(s) : #Road Trips Thailande

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :