Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Blue Ridge Parkway est avant tout une route. C’est plus qu’une route, c’est un concept. La Parkway est le plus grand ruban d’asphalte non interrompu des USA (Virginie, Carolines) et c’est en même temps un parc national (dont l’accès est complètement libre). Débutée sous Roosevelt et achevée en 1987, cette voie est à la fois une route, un accès à travers plusieurs forets et parcs nationaux et un « museum of the back american country ».

The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway
The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway
The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway

Voilà pour la description. Maintenant, imaginez 469 miles d’une route sinueuse,755 km sans un panneau publicitaire, sans un stop ou un feu. Ce serait un peu comme relier Paris à Perpignan en passant par l’Auvergne, le massif central, la montagne noire, sans être arrêté, ni par la signalisation, ni par des ronds-points (spécialité française), ni par des véhicules commerciaux (tous interdits). J’entends déjà les motards faire chauffer leur machine ! C’est en effet une des destinations préférée des bikers. Une centaine de cols à franchir, 4 fleuves, 6 chaînes de montagnes, un dénivelé allant de 200m à 2300m, bref, tout un programme.

The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway
The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway
The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway

Imaginez ensuite, pour le plaisir des voyageurs, un aménagement de parc national américain, avec des sites naturels, historiques, des musées à visiter, des randonnées pour tous les niveaux.

Imaginez enfin, pour se reposer, des aires de repos et des campings aménagés en pleine nature.

Le must étant de parcourir cette route en automne car les couleurs sont magnifiques, nous avons donc programme cette sortie pour commencer notre deuxième aventure américaine.

Bien que le froid déjà tombé sur les Appalaches nous ait un peu surpris au fond de nos tentes (ou il restait du sable des Emirats et d’Oman), la balade était à la hauteur de nos attentes. Heureusement nous avions de bons pulls, de bons feux de bois tous les soirs, du rhum (habitude antillaise…) et même des châtaignes autour de la tente que nous avons fait griller chaque soir.

The Blue Ridge Parkway
The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway
The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway
The Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge ParkwayThe Blue Ridge Parkway

Le parcours a été vraiment extraordinaire (la moto m’a un peu manqué tout de même). Et les couleurs, incroyables ! A fortiori pour des voyageurs qui n‘ont pas connu de véritable automne depuis 17 ans !

Un petit conseil tout de même à nos lecteurs. Je pense qu’il vaut mieux la faire du sud au nord (Mile 469 to Mile 0). Ce n’est que mon avis, mais la plupart des points de vue seront ainsi du bon côté de la route (même s’il y en a des deux côtés).

En tout cas nous y retournerons sans doute car elle ne passe pas très loin de la maison…

Prochaine découverte prévue: la côte de la Caroline du Sud… A suivre.

Tag(s) : #Caroline du Sud et environs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :